L’aura : une enveloppe fluidique

Selon la métaphysique moderne, on appelle « aura » une enveloppe fluidique (contour coloré ou ensemble de contours colorés) émanent de la surface d’un être vivant ou d’un objet. L’aura est la manifestation d’un champ d’énergie supernaturelle ou d’une force vitale habitant toutes choses. L’aura humaine émerge des chakras. C’est une sorte de lumière floue qui rayonne autour du corps. L’aura est connectée avec des fluides cosmiques et on peut la renforcer à l’aide de certaines pratiques de méditation.

L’aura peut être modifiée par des facteurs extérieurs comme la qualité de l’environnement, l’air que nous respirons, la nourriture, les personnes qui nous entourent, une atmosphère tendue ou au contraire harmonieuse… Dès que deux personnes ou plus se rencontrent, il se produit un échange d’énergies.

Pour voir l’aura de quelqu’un, il faut toujours visionner indirectement autour de la tête et se laisser aller à la double-vue.
Pour y arriver, voici une méthode très simple : tout en fixant la tête de la personne, comptez jusqu’à six en vous concentrant sur votre respiration (pensez à bien inspirer et expirer). L’heure propice pour pratiquer se situe entre 18h et 21h.
Réussir à voir l’aura de quelqu’un ou de quelque chose est un exercice difficile. Il vous faudra faire preuve de patience et de persévérance !

Beaucoup de médiums se servent de la vision de l’aura pour aider leurs patients. En effet, les couleurs qui composent l’aura permettent de dégager le caractère et l’humeur d’une personne.

Voici les principaux « codes couleurs » de l’aura :

  • noir/marron : intolérance, rejet de soi
  • noir/gris : tolérance, souvenir, abandon de soi, détachement
  • marron/chocolat : insatisfaction, frustration, jalousie
  • marron foncé : égoïsme
  • marron clair : bonté, paix, amitié
  • rouge brun : avarice, frustration
  • rouge feu : amour, passion, désir
  • rouge foncé : amour pur, franchise
  • gris pâle : douceur, communication, bonté
  • gris/marron : tristesse, malaise, santé déficiente
  • gris clair : timidité, humilité, franchise
  • gris verdâtre : procréation, fertilité
  • bleu clair : rêveur, mystification
  • bleu foncé : religiosité, ferveur, infini
  • bleu lilas : spiritualité élevée
  • jaune/orange : très forte intellectualité
  • jaune or : intellectualité élevée
  • violet : dévotion, amitié, affection

Aujourd’hui, on sait même photographier l’aura. Pour obtenir un cliché d’aura, on utilise un appareil qui comporte des capteurs très sensibles détectant et mesurant les champs électromagnétiques émis par le corps. Les valeurs mesurées représentent des taux vibratoires variables, et donc des fréquences différentes. Ces informations sont ensuite transmises à la caméra et converties dans les couleurs correspondantes. La combinaison de couleurs obtenue restitue fidèlement les caractéristiques particulières de l’aura du sujet. Le système optique produit ensuite une photo Polaroïd d’excellente qualité, sur laquelle les vibrations colorées apparaissent distinctement avec leurs couleurs qui leur sont propre.
Une autre méthode est la « photographie Kirlian » : l’appareil permet d’établir des bilans énergétiques de santé, en mesurant l’énergie que l’organisme est capable de ré-émettre dans sa totalité. Ce que l’on voit avec la photo Kirlian, c’est l’énergie, l’information qui circule dans l’organisme, l’état de la communication intercellulaire vibratoire, une image complète des énergies qui parcourent l’organisme humain, la photo d’un corps physique. A partir du cliché obtenu, le parapsychologue peut effectuer une analyse et émettre un jugement. Aucune technique actuelle autre que la photo Kirlian ne permet de dresser en temps réel le bilan énergétique d’un individu dans sa globalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avant d'envoyer votre message, merci de résoudre l'opération suivante : 1 × = 2